À compter du 3 octobre, mon bureau change de place dans Drummond! 

Bilan de fin d’année du Bloc Québécois

Drummondville, 15 décembre 2021 – Yves-François Blanchet, chef du Bloc Québécois, et Martin Champoux, député de Drummond, ont dressé le bilan d’une courte session parlementaire qui annonce une année 2022 conflictuelle entre Ottawa et Québec.

 

« Après une trop courte session ponctuée d’un discours du Trône vide et d’une mise à jour économique sans vision, le Bloc Québécois constate qu’il y a davantage à dire sur les conflits qui attendent le Québec en 2022 que sur les travaux parlementaires qui s’achèvent déjà. D’une part, dans sa mise à jour économique, Ottawa déclenche un conflit avec Québec et les provinces sur le financement des soins de santé. Il s’engage carrément à ne pas augmenter les transferts en santé avant 2027. D’autre part, les attaques récentes contre la loi 21 en provenance de tous les partis à Ottawa, mais aussi de la diplomatie canadienne, annoncent une bataille imminente du Canada anglais contre la laïcité de l’État au Québec. Le Bloc Québécois reviendra aussi en force prendre le parti du Québec en soutien aux travailleuses et travailleurs ainsi qu’aux usagers du système de santé, de même qu’en défense des choix légitimes de l’Assemblée nationale », a déclaré M. Blanchet.

 

Malgré la brièveté de la session automnale, le Bloc Québécois a su tirer son épingle du jeu, a fait valoir Martin Champoux : « Nous avons fait des bons coups pour des centaines de milliers de travailleurs aînés et de travailleurs autonomes de la culture en échange de notre appui au projet de loi C-2 sur la refonte du soutien fédéral lié à la pandémie », a expliqué le député de Drummond.

 

« Grâce aux pressions du Bloc Québécois, le gouvernement a annoncé une indemnisation de 742,4 M$ pour les travailleurs aînés ayant subi des coupures de leur Supplément de revenu garanti (SRG), après avoir légitimement reçu la Prestation canadienne d’urgence (PCU) durant la première vague. Toutefois, ces aînés recevront leurs dus en mai 2022 seulement. On parle ici d’aînés parmi les moins nantis qu’Ottawa prive de centaines de dollars chaque mois depuis juillet. L’inflation grimpe et avec elle, le prix du panier d’épicerie. Malgré cela, le gouvernement repousse de près de 6 mois des sommes d’argent dont nos aînés les plus vulnérables ont urgemment besoin », a déclaré le député de Drummond.

 

Martin Champoux rappelle que c’est le Bloc Québécois qui a talonné le fédéral sur l’absence d’aide pour les travailleurs autonomes du secteur des arts et de la culture. « Comme porte-parole en matière de Patrimoine, j’ai exigé du ministre que ces travailleurs et travailleuses spécialisé.e.s bénéficient de l’aide dont ils et elles ont besoin, ce à quoi il s’est formellement engagé. C’est une question cruciale pour la survie de notre industrie culturelle dont l’expertise est mise à mal avec l’exode de ses artistes et artisans vers d’autres secteurs d’emploi, faute de programmes de soutien adaptés à leur réalité », explique M. Champoux.

 

« Le Bloc Québécois a été fidèle à lui-même. Nous avons porté les priorités des aînés, nous avons défendu nos valeurs et notre langue et nous continuerons de faire la promotion sans compromis des intérêts du Québec à Ottawa », a conclu le député de Drummond.

Consultez
mon blogue

Je vous livre mes impressions et explications sur certains dossiers ou situations.

Formulaire de contact

déposez
votre demande sans tarder!

Bénéficiez de contributions salariales afin de créer des emplois d’été de qualité pour
les jeunes âgés de
15 à 30 ans.