À compter du 3 octobre, mon bureau change de place dans Drummond! 

Le Bloc Québécois obtient un délai pour mener à bien les projets municipaux, dont deux verront le jour dans Drummond

Fonds canadien de revitalisation des communautés : 

Drummondville, le 20 octobre 2022 — Après plusieurs mois d’attente et de longues démarches auprès de Développement économique Canada, le député de Drummond, Martin Champoux, se réjouit du report de la date limite pour terminer les travaux des projets financés par le Fonds canadien de revitalisation des communautés (FCRC). Les fonctionnaires du ministère ont annoncé aux municipalités que la date limite sera repoussée au 31 mars 2024.

C’est grâce aux démarches des élus bloquistes que les projets communautaires financés pourront ainsi être complétés. Au moins 15 municipalités ou organismes avaient signalé à leur député du Bloc Québécois l’absence de réponse du gouvernement fédéral dans ce dossier.

« Ça n’avait aucun bon sens que de tels projets soient en péril à cause de l’inaction du fédéral et de la lourdeur des procédures. C’était extrêmement important de trouver une solution rapidement. C’est pour cela qu’on n’a pas lâché le morceau et que j’ai personnellement interpellé Pablo Rodriguez pour qu’il intervienne dans le processus en tant que ministre responsable du Québec, et c’est ce qu’il a fait », reconnaît Martin Champoux.

Rappelons que les municipalités demandaient depuis plusieurs mois une extension des délais pour réaliser les travaux en raison, notamment, des difficultés d’approvisionnement, de la pénurie de main-d’œuvre, de l’octroi de permis par le ministère de l’Environnement et de la Lutte aux changements climatiques du Québec, de même que de la difficulté à effectuer des travaux pendant la saison hivernale. Il aura fallu plus d’un mois après avoir fait parvenir une lettre cosignée par huit députés bloquistes à la vice-première ministre et ministre des Finances pour obtenir une réponse du gouvernement à ce sujet.

Dans Drummond, les gains du Bloc dans ce dossier permettront la construction d’un parc culturel à la Bibliothèque publique de Drummondville ainsi que l’amélioration et l’agrandissement du centre communautaire multifonctionnel de la municipalité de Saint-Bonaventure. Le député de Drummond se réjouit de cette décision qui permettra aux deux municipalités concernées de voir naître leur projet à l’intérieur d’un délai raisonnable.

« C’est une belle victoire pour nos citoyens, c’était impensable que les sommes prévues pour notre région, près d’un million de dollars, ne puissent pas servir à réaliser de si beaux projets à cause d’un critère du programme aussi simple à corriger. Ça ne prenait qu’un minimum de bonne volonté », conclut fièrement Martin Champoux.

Consultez
mon blogue

Je vous livre mes impressions et explications sur certains dossiers ou situations.

Formulaire de contact

déposez
votre demande sans tarder!

Bénéficiez de contributions salariales afin de créer des emplois d’été de qualité pour
les jeunes âgés de
15 à 30 ans.