À compter du 3 octobre, mon bureau change de place dans Drummond! 

Le député fédéral Martin Champoux et les élus de la MRC de Drummond s’unissent contre la proposition de redécoupage électoral

Drummondville, le 6 septembre 2022 — À tous les dix ans, le Directeur général des élections confie à des commissions indépendantes le mandat de redessiner la carte électorale fédérale du Québec et des provinces selon leur évolution démographique. C’est le cas en 2022.

Selon les données de recensement les plus récentes, des ajustements ont donc été récemment proposés afin d’équilibrer la répartition des sièges à la Chambre des communes en fonction du poids démographique régional. Cela se fait en réassignant des secteurs ou des municipalités entières d’une circonscription plus populeuse à une autre qui l’est moins, ou encore en éliminant ou créant de nouvelles circonscriptions.

Bien que ce processus soit essentiel à une juste représentation au sein du Parlement, il apparaît inévitable que, souvent, des éléments de ces propositions aillent à l’encontre du bon sens, du point de vue des entités concernées.

C’est précisément ce qui se produit chez nous : la Commission de délimitation des circonscriptions électorales pour le Québec propose que quatre des municipalités de la circonscription fédérale de Drummond, laquelle est intégralement constituée des dix-huit municipalités de la MRC de Drummond, soient réattribuées au comté voisin de Bécancour-Nicolet-Saurel.

En clair, si cette proposition est entérinée, les collectivités de Saint-Guillaume, Saint-Eugène-de-Grantham, Saint-Pie-de-Guire et Sainte-Brigitte-des-Saults devront dorénavant faire appel à des ressources différentes, dans des régions différentes, selon les services recherchés. À titre d’exemple, une famille de Sainte-Brigitte-des-Saults, qui se tourne tout naturellement vers les services fédéraux à Drummondville, devrait plutôt se diriger à Sorel, à une heure de route, pour obtenir les mêmes services et conserver un lien avec son député fédéral.

Ajoutons à cela que nos quatre municipalités se joindraient à une circonscription comptant déjà trois MRC et deux territoires autochtones. Leurs voix et leurs préoccupations politiques n’auraient certainement pas la même portée qu’à l’heure actuelle.

Or, l’une des particularités de Drummond est justement la cohésion qui règne au sein de sa MRC, de même qu’entre la MRC et les différentes entités offrant des services aux citoyens, tel que le député fédéral. La disposition actuelle crée des occasions de concertation menant à des actions communes. Elle nous permet d’unir nos intérêts, d’uniformiser nos services et d’optimiser nos ressources. Elle fait en sorte que des municipalités moins densément peuplées de la région puissent profiter de la force de notre groupe.

La circonscription fédérale et la MRC de Drummond n’ont pas seulement en commun le territoire qu’elles occupent, elles forment un tout que nous ne sommes pas prêts à morceler pour le bénéfice d’un redécoupage électoral qui n’apporte aucun avantage aux citoyennes et citoyens, ni aux municipalités concernées.

Drummond est une région fière, ambitieuse et tissée serré. Nous reconnaissons depuis toujours le mérite du travail en équipe et nous savons que chaque maillon de la chaîne est important.

C’est dans cet esprit que nous, élus de la région, unissons nos voix pour maintenir l’unité et l’intégrité de la circonscription fédérale de Drummond.

 

Nous, soussignés, nous opposons à la proposition de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales pour le Québec de retirer les municipalités de Saint-Guillaume, Saint-Eugène-de-Grantham, Saint-Pie-de-Guire et Sainte-Brigitte-des-Saults de la circonscription de Drummond.

 

Martin Champoux, député de Drummond 

Stéphanie Lacoste, mairesse de Drummondville
et préfète de la MRC de Drummond 

Line Fréchette, mairesse de Saint-Majorique-de-Grantham
et vice-préfète de la MRC de Drummond 

Gilles Beauregard, maire de Saint-Eugène

Robert Julien, maire de Saint-Guillaume

Benoit Yergeau, maire de Saint-Pie-de-Guire

Jean-Guy Hébert, maire de Sainte-Brigitte-des-Saults

Sylvie Laval, mairesse de Durham-Sud

François Fréchette, maire de L’Avenir

François Parenteau, maire de Lefebvre

Stéphane Dionne, maire de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Paroisse

Sylvain Jutras, maire de Notre-Dame-du-Bon-Conseil, Village

Guy Lavoie, maire de Saint-Bonaventure

Sylvain Masson, maire suppléant de Saint-Cyrille-de-Wendover
et maire suppléant au nom du conseil municipal de Saint-Cyrille-de-Wendover

Richard Kirouac, maire de Saint-Edmond-de-Grantham

Sylvain Cormier, maire de Saint-Félix-de-Kingsey

Nathacha Tessier, mairesse de Saint-Germain-de-Grantham 

Maryse Collette, mairesse de Saint-Lucien

Ian Lacharité, maire de Wickham

Consultez
mon blogue

Je vous livre mes impressions et explications sur certains dossiers ou situations.

Formulaire de contact

Participez à mon
calendrier du député 2023 !

Vous connaissez quelqu’un qui s’est démarqué par des accomplissements dignes de mention ?
Faites-nous découvrir son histoire !