Persévérance scolaire > Martin Champoux s’engage pour la réussite éducative des élèves et étudiants de Drummond!

Médias

Face à la crise, le statu quo est intenable

Le porte-parole du Bloc Québécois en matière de Solidarité sociale, Denis Trudel, a déposé aujourd’hui un rapport qui révèle la sévérité et l’ampleur de la crise du logement. Fruit d’une consultation menée à la grandeur du Québec durant un an, ce rapport dresse un portrait exhaustif de la crise et propose des solutions à mettre de l’avant le plus rapidement possible. Le député de Drummond, Martin Champoux, enjoint Ottawa de cesser de s’ériger en obstacle par ses ingérences et d’arrimer ses programmes à ceux du Québec qui doit avoir toute la latitude pour régler efficacement cette crise.

Un point critique bientôt franchi

Le député de Drummond, Martin Champoux, et son collègue Yves Perron, porte-parole du Bloc Québécois en matière d’Agriculture, d’Agroalimentaire et de Gestion de l’offre, se disent très inquiets de l’avenir de l’agriculture au Québec et au Canada. Ils appuient la demande du gouvernement du Québec d’activer dès maintenant le programme Agri-relance afin que des sommes additionnelles puissent être versées aux producteurs en difficulté.

Ottawa dans le wagon de queue

Alors que VIA Rail annonçait il y a quelques semaines que les trains de longues distances arriveront à leur fin de vie utile d’ici 2035 et que déjà, plusieurs voitures sont dans un piteux état, le député de Drummond, Martin Champoux, appelle le gouvernement fédéral à réinvestir sans plus tarder afin d’assurer la pérennité du transport régional par train au Québec. Il estime que Drummond, de même que toutes les régions du Québec desservies par le transport ferroviaire, seront les premières victimes du laisser-aller d’Ottawa.

Le Québec sort gagnant

Le chef du Bloc Québécois, Yves-François Blanchet, le député de Drummond, Martin Champoux, ainsi que le porte-parole en matière de Relations intergouvernementales, Mario Simard, se sont réjouis du jugement de la Cour d’appel qui confirme la légalité, et ce faisant la légitimité de la Loi 21 sur la laïcité.

Le CRTC doit consulter le Québec

Martin Champoux, député de Drummond et porte-parole du Bloc Québécois en matière de Patrimoine, Culture et Communications, et son collègue Mario Beaulieu, porte-parole en matière de Langues officielles, se sont réjouis hier de l’adoption en deuxième lecture de leur projet de loi visant à protéger la spécificité culturelle du Québec et de la francophonie. Le projet de loi bloquiste prévoit la mise en place d’un mécanisme de consultation du gouvernement du Québec ou des gouvernements des provinces avec des marchés francophones par le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC), avant de réglementer sur des aspects touchant la spécificité culturelle du Québec ou qui concernent des marchés francophones.

Visionnez mes
interventions

Pour voir ou revoir mes prises de parole à la Chambre des communes.

Formulaire de contact