À compter du 3 octobre, mon bureau change de place dans Drummond! 

Martin Champoux dénonce les délais d’attente pour l’obtention ou le renouvellement des passeports

Drummondville, le 9 juin 2022 — Le député bloquiste de Drummond, Martin Champoux, dénonce la lenteur dans le traitement des demandes d’obtention ou de renouvellement de passeport par Service Canada. Les délais, déjà inacceptables, ont explosé durant les dernières semaines ! Le gouvernement doit mettre de l’avant des solutions concrètes afin de pallier la crise.

« Chaque jour, des citoyens communiquent avec moi et mon équipe à ce propos. Je parle d’une quarantaine de demandes en quelques semaines, uniquement pour Drummond ! Nous recevons des témoignages plus désolants les uns que les autres. Les citoyens sont inquiets, mais surtout furieux des délais pour obtenir leurs passeports. Leur départ, souvent imminent, est menacé par les retards de livraison de leur passeport. Certains doivent donc attendre en ligne pendant des heures avant de finir par être renvoyés chez eux. D’autres campent devant les bureaux des passeports pour s’assurer d’une place en file. Ce n’est pas compliqué : Passeport Canada vit littéralement une crise de gestion sans précédent. Le gouvernement est pris de court et n’est pas en mesure de faire face aux besoins », a dénoncé M. Champoux.

Avec la fin de certaines mesures sanitaires, le retour des voyages internationaux et l’achèvement des passeports 10 ans, il était prévisible que les citoyens allaient déposer leurs demandes de passeports.

« Comme à son habitude, le gouvernement fédéral est en mode réaction et doit maintenant multiplier les nouvelles embauches de personnel en pleine tempête. C’est vraiment inconcevable. Ce que les citoyens réclament, ce sont des solutions concrètes afin d’obtenir leurs passeports dans des délais raisonnables », a précisé le député bloquiste.

Afin de résoudre la crise, le Bloc Québécois a suggéré au gouvernement d’ouvrir temporairement et sans frais, les bureaux de passeports durant les fins de semaine afin de traiter rapidement les demandes les plus urgentes.

« En pleine crise, il n’y a pas un seul bureau de passeport ouvert la fin de semaine, même pour les personnes qui doivent quitter dans les 48 heures. Le gouvernement oblige les gens qui attendent depuis trois mois à manquer une journée de travail pour déposer une demande d’urgence et pire encore, ils facturent de 50 $ à 110 $ de frais supplémentaires : c’est inadmissible ! Nous sommes catégoriques : les bureaux de passeport doivent ouvrir la fin de semaine et traiter les demandes urgentes sans frais », a conclu Martin Champoux.

Consultez
mon blogue

Je vous livre mes impressions et explications sur certains dossiers ou situations.

Formulaire de contact

Participez à mon
calendrier du député 2023 !

Vous connaissez quelqu’un qui s’est démarqué par des accomplissements dignes de mention ?
Faites-nous découvrir son histoire !